Rémunération des cadres supérieurs

Le 10 mai 2018, le gouvernement du Canada a approuvé des augmentations économiques pour les cadres et d’autres hauts dirigeants, dont la rémunération est liée à celle des cadres, pour une période de quatre ans, soit de 2014 à 2018, ainsi qu’une journée supplémentaire de congé personnel à compter du 1er avril 2018. Ces modifications font suite aux ententes conclues récemment avec des employés syndiqués dans le cadre du processus de négociation collective.

Une fois la révision de salaire de la majorité des employés représentés de l’administration publique centrale entrée dans le système de paie, les cadres pourront s’attendre aux changements suivants :

  • une augmentation de la rémunération de base de 0,75 % pour 2014-2015 et de 0,75 % pour 2015-2016;
  • une augmentation de la rémunération de base de 1,25 % pour 2016-2017 et de 1,25 % pour 2017-2018 et un rajustement salarial prévu de 1,0 % pour 2016-2017.

Remarque : ces rajustements s’appliquent à l’administration publique centrale. Les cadres embauchés par un autre employeur doivent consulter leur service des ressources humaines.

De plus, les cadres ont droit à une journée supplémentaire de congé personnel (7,5 heures).

L’Association professionnelle des cadres supérieurs de la fonction publique du Canada (APEX) a suivi l’évolution du processus de négociation collective dans la fonction publique fédérale pour répertorier et faire connaître les conséquences des règlements sur les principaux groupes de relève pour les postes vacants de cadres. Tous les groupes de relève ont récemment reçu une augmentation de leur salaire de base sur plusieurs années.

Il est à noter que le Comité consultatif sur le maintien en poste et la rémunération du personnel de direction fournissait auparavant des avis indépendants au gouvernement sur l’établissement du taux de rémunération du groupe EX en prenant appui en partie sur des points de référence externes pour la rémunération totale (salaire de base, rémunération conditionnelle, pension et avantages sociaux) de cadres occupant des postes équivalents sur le marché du travail canadien. Ces points de référence ont été établis publiquement pour la dernière fois en 2010.

Bien que cette hausse du salaire de base du groupe EX soit accueillie favorablement, l’APEX continue de préconiser l’adoption d’un mécanisme objectif pour l’obtention d’avis sur la rémunération des cadres et d’un processus indépendant pour l’établissement de points de référence pour la rémunération totale.

Le tableau suivant montre les répercussions de la hausse du salaire de base du groupe EX adoptée le 10 mai 2018 par rapport aux salaires maximaux actuels des principaux groupes de relève.

Cliquez ici pour obtenir les nouveaux taux de rémunération du groupe EX : https://www.canada.ca/fr/secretariat-conseil-tresor/services/remuneration/taux-remuneration/taux-remuneration-employes-non-representes-exclus-niveaux-superieurs.html?wbdisable=true#Toc476467510

Le tableau suivant donne un aperçu de l’évolution du salaire des cadres au fil du temps par rapport à d’autres groupes.

* Le plus grand syndicat de la fonction publique
** Le plus grand groupe de relève des cadres

Remarques :

  • Les hausses comprennent les ajustements économiques, la restructuration des échelles salariales, les ajustements au marché et les indemnités provisoires.
  • Comprend la rémunération pour l’élimination des indemnités de départ volontaire de 0,25 % en 2011-2012 et de 0,5 % en 2013-2014, une augmentation de 2 % du taux maximal pour les groupes FS-2, FS‑3 et FS-4 à compter du 1erjuillet 2016 et la suppression du premier échelon de l’échelle du groupe FS-1 et l’ajout d’un échelon de 4 % pour le groupe FS-1.
  • Le taux de rémunération pour les étudiants a augmenté de 1,25 % le 1ermai 2017.

Source : Site Web du Conseil du Trésor et des syndicats