Nouvelles / Dirigeants et PAE

Les cadres supérieurs et les programmes d’aide aux employés (PAE)

Blogueur invité : Alain Contant, directeur du Service d’aide aux employés (SAE) de Santé Canada

Nous savons à quel point la santé mentale et le bien-être sont des éléments essentiels à la productivité et à la santé de la main-d’œuvre. Et puisque les organisations fédérales les priorisent depuis quelques années, nous avons assisté au développement de nombreux programmes de bien-être. L’avènement de la COVID-19 et la mise en place de mesures à long terme par le gouvernement complètent ce tableau et nous incitent davantage à offrir et à promouvoir les programmes d’aide psychologique.

 

Pourtant, combien de cadres supérieurs de la fonction publique accordent vraiment la priorité à leur propre santé mentale dans un contexte où ils sont stressés, voient leur charge de travail augmenter et doivent apporter des changements majeurs à leurs méthodes et lieux de travail?

 

Selon de récentes statistiques[1], 2,6 % des cadres supérieurs ont utilisé les services d’un programme d’aide aux employés (PAE) en 2020-21, soit un taux d’utilisation similaire à ceux des années précédentes. Le fait que, contrairement aux autres catégories d’employés, ils n’aient pas augmenté leur recours à ce type de services peut s’expliquer par de nombreux facteurs. En tant que cadres supérieurs, nous avons en effet accès à d’autres stratégies d’adaptation ou formes de soutien, dont le Service conseil pour les cadres supérieurs. Cela dit, combien sommes-nous à simplement ignorer les signes avant-coureurs de problèmes, à nous dire que nous pouvons composer avec la situation ou que bientôt nous pourrons prendre congé ou nous occuper de nos problèmes de santé ou de notre situation familiale?

 

Hausse du niveau d’anxiété

En 2020-21, le nombre d’appels de crise auxquels le PAE de Santé Canada a dû répondre a augmenté de 60 % par rapport aux années passées. Comme on peut s’y attendre, les professionnels de la santé de notre PAE ont été plus sollicités par des employés vivant des situations de grande détresse causées par l’anxiété, des problèmes conjugaux ou familiaux et des préoccupations liées à la pandémie. En fait, la proportion d’appels pour cause d’anxiété était de 16,7 % cette année, comparativement à 10,4 % en 2019-20 et à 8 % en 2018-19.

 

En tant que leader de la fonction publique, que pouvez-vous faire?

 

  • Faites le point avec vous-même avant que la situation devienne urgente. Acceptez et respectez vos limites.
  • Encouragez vos employés et gestionnaires, ainsi que vos collègues cadres supérieurs à prendre conscience de l’impact de la pandémie sur leur bien-être, et à communiquer avec le PAE s’ils ont besoin de soutien. Les séances de consultation auprès des professionnels de la santé peuvent se faire en personne (selon les directives locales), par téléphone, par vidéo ou par voie électronique.
  • Communiquez avec l’équipe du PAE de Santé Canada (ou d’autres ressources) pour obtenir de la formation qui vous aidera, vous et vos employés, à vous adapter aux changements que vous subissez au travail en raison de la COVID-19 et au stress que cette situation entraîne.
  • Communiquez avec le PAE pour organiser une séance d’information à l’intention de vos employés.

 

Voici l’expertise et les ressources en santé mentale que le Service d’aide aux employés (SAE) de Santé Canada offre à toutes les organisations gouvernementales :

  • Soutien sur place pour les équipes qui sont de retour sur leurs lieux de travail et risquent d’être plus stressées en raison de la pandémie
  • Soutien psychologique en cas de deuil et de perte (décès ou perte d’emploi)
  • Évaluation du bien-être du lieu de travail, coaching, services de gestion de l’incapacité/retour au travail
  • Services non officiels de gestion de conflits (médiation, coaching de conflit, formation)
  • Services semblables aux services d’ombudsman
  • Soutien sur place aux premiers répondants de la fonction publique fédérale qui souffrent d’épuisement professionnel ou d’autres problèmes de santé mentale causés par la pandémie et leur charge de travail

Des ateliers personnalisés sont également offerts aux cadres supérieurs de la fonction publique :

  • Direction ou gestion virtuelle d’équipes en temps de crise ou de pandémie
  • Entre cadres – Cercles de coaching pour cadres supérieurs. Séances de coaching pour aider les cadres supérieurs à diriger et à maintenir la culture en temps de pandémie.
  • Diriger en temps de crise : Atelier sur la résilience et la santé mentale
  • Diriger virtuellement en période de changement
  • Défis auxquels font face les équipes en période de changement ou de pandémie
  • Conserver un lieu de travail inclusif et respectueux en temps de crise (courtoisie et respect)
  • Former des équipes durant la COVID – Établir et entretenir la culture et l’esprit d’équipe

 

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la façon dont le SAE de Santé Canada peut vous aider, vous et votre organisation, consultez https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/sante-environnement-milieu-travail/sante-securite-travail/service-aide-employes.html .

Les ministères et agences ayant leur propre PAE sont invités à explorer les services qu’ils peuvent offrir https://www.canada.ca/fr/gouvernement/fonctionpublique/mieux-etre-inclusion-diversite-fonction-publique/programme-aide-employes.html .

[1] Statistiques provenant de notre PAE. Ce taux ne tient compte que des données des organisations dont le PAE est fondé sur le Service d’aide aux employés de Santé Canada (n=88)

Follow by Email
Twitter
LinkedIn